De manière générale, les gamma GT sont localisées dans plusieurs endroits de l’organisme, tels que le foie, les reins, les intestins, les voies biliaires, la rate, le pancréas, le cœur ou le cerveau. Cet enzyme glutamyl transpeptidase, appelé aussi glutamyl transférase (GGT), ou connue sous le nom de gamma GT, joue un rôle important dans l’organisme au niveau des acides aminés.

Le rôle des gamma gt

Le taux de gamma GT présent dans le corps est souvent élevé. Ces enzymes, qui permettent aux acides aminés d’être transférés vers les membranes cellulaires, se situent dans différents organes, comme le pancréas, le cœur, les reins ou les intestins. Pour autant, un taux relativement bas de gamma GT dans l’organisme n’est pas synonyme de mauvaise santé.

A l’inverse, un taux élevé doit vous alarmer. Cette hausse peut être causée par une pathologie sévère nécessitant d’établir un diagnostic pointilleux dans les meilleurs délais. Un bon taux de gamma GT est généralement en dessous de 35 UI/L pour les femmes et de 45 UI/L pour les hommes.

Globalement, les personnes âgées de plus de 60 ans sont les plus concernées par un taux de gamma GT à la hausse. Si les symptômes d’un taux élevé sont presque inexistants, une maladie potentiellement grave entraînant de lourdes conséquences pourrait se manifester. Un taux élevé de GGT peut cacher plusieurs maladies comme une hépatite, un cancer hépatique, une insuffisance cardiaque ou encore une cirrhose hépatique.

Quelles sont les causes d’un taux de gamma GT élevé ?

Si un taux de GGT élevé a été mis en évidence, comment faire baisser les gamma GT ? Plusieurs causes peuvent expliquer cette augmentation. L’hygiène de vie est souvent à l’origine. La consommation excessive d’alcool, le diabète, l’hyperthyroïdie, l’obésité, le surpoids, l’hypertriglycéridémie, l’insuffisance cardiaque et les maladies hépatiques, peuvent engendrer ce déséquilibre.

Dans ces cas-là, l’alcool est à éviter et une bonne hygiène de vie est à privilégier. Les boissons alcoolisées peuvent être un élément perturbateur pour le foie, qui a pour rôle de réguler le taux de GGT. Dans certains cas, le foie peut mettre plusieurs mois à retrouver un taux de gamma normal. Le sucre et les graissent doivent être consommés avec modération. Pratiquer du sport et avoir une bonne alimentation permettent de limiter le problème. Dans tous les cas, il est fortement conseillé de consulter un médecin pour réaliser un bon diagnostic.

Le prélèvement des gamma GT

Dans la plupart des cas, une prise de sang est effectuée au niveau du pli du coude pour établir un diagnostic.

Pour se préparer, plusieurs consignes sont indiquées :

  • Il n’est pas obligatoire de se présenter à jeun
  • Il est vivement conseillé de ne pas introduire un anticoagulant dans le tube de prélèvement
  • N’oubliez pas de venir avec l’ordonnance prescrite par le médecin
  • Munissez-vous également de la Carte Vitale et de la Carte mutuelle

Plusieurs variations physiologiques peuvent impacter le taux de GGT dans l’organisme. Ce dernier peut varier en fonction de l’âge, du sexe, de la surcharge pondérale et de la prise de médicaments.

Comment baisser son taux de gamma GT ?

La clé de la réussite est d’adopter une hygiène de vie irréprochable. Il est tout à fait envisageable de diminuer son taux de GGT en quelques semaines. Avec des efforts réguliers, il est également possible de faire baisser les gamma GT en 5 jours ou en une semaine. Un traitement en cours pourrait influencer le taux de GGT dans l’organisme. Il convient donc de s’informer auprès d’un médecin pour s’assurer qu’aucun médicament ne fausse un diagnostic. Si aucun traitement en cours n’est remis en cause, les efforts devront être focalisés sur l’hygiène de vie.

Pendant toute la durée du régime, l’alcool est à éviter. En arrêtant la consommation de boissons alcoolisées, le taux de GGT peut être réduit de 50%. L’hydratation est un autre facteur déterminant pour un bon taux de GGT. Chaque jour, il faudrait boire 1,5 litres d’eau. Surveiller son alimentation est également un autre effort à fournir.

Les repas, avec des légumes verts, et moins de viandes rouges, d’aliments frits ou de pâtisserie, permettront aussi de jouer un rôle positif sur le taux de gamma GT. La consommation de viandes blanches et de légumes est également une habitude à prendre au quotidien. Pour améliorer de manière considérable l’hygiène de vie, les repas préparés que l’on retrouve dans les grandes surfaces sont à bannir de l’alimentation.

Maintenir ses efforts

Une pratique sportive régulière permet notamment d’atteindre un bon taux de GGT. Les personnes qui suivront un régime strict pourront voir leur taux de gamme GGT diminuer.

Dans le cas contraire, plusieurs semaines seront nécessaires pour voir son taux de GGT s’améliorer. Tout comme dans la pratique d’une discipline, la rigueur et la persévérance sont deux qualités phares, qui permettront d’atteindre un objectif. Maintenir des efforts sur l’hygiène de vie est indispensable pour éviter un taux de gamma GT élevé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici