Vous avez fini par acheter le vêtement idéal après des mois de recherches concernant la perle rare. Vous êtes prêt à l’enfiler, jusqu’au moment ou vous vous rendez compte, à votre plus grand désarroi, que le magasin a oublié de retirer l’antivol… Nous vous informons sur toutes les techniques possibles pour retirer l’antivol qui vous empêche de porter votre vêtement en toute tranquillité.

Enlever un antivol par soi-même : attention aux conséquences

Pour être sûr de garder ses vêtements intacts, il est absolument déconseillé de forcer l’antivol. Si vous sentez que vous ne maîtrisez pas bien l’opération, il est préférable de se rendre dans un magasin avec son ticket de caisse afin de faire retirer l’antivol. La preuve d’achat est généralement suffisante pour que les employés acceptent de libérer votre vêtement.

Retirer l’antivol étiquette

C’est l’antivol le plus simple à retirer. Il prend la forme d’une étiquette qui fera sonner le portique de sécurité du magasin ou vous avez trouvé votre vêtement lorsque vous passerez devant. En temps normal, elle est démagnétisée lors du passage en caisse, mais des oublis peuvent arriver.
Vous vous rendez généralement compte rapidement que l’antivol n’a pas été démagnétisé correctement, car le vêtement va sonner dans l’ensemble des portiques de tous les magasins.
Pour pouvoir le retirer, il faut se munir d’une paire de ciseaux une fois rentré chez soi et tachez de repérer une étiquette épaisse. Une fois que vous l’avez trouvé, il suffit de la découper. Maintenant, votre vêtement ne sonnera plus à tous les portiques !

Enlever l’antivol qui fonctionne avec un aimant

Si votre vêtement est doté d’un antivol aimanté simple, alors la technique est un petit peu plus complexe. Il est souvent possible de se retrouver devant ce cas de figure, car c’est l’antivol le plus répandu. On se débarrasse assez facilement d’eux une fois qu’on sait comment ils fonctionnent.
Pour réussir à le retirer, il faut parvenir à enlever l’aiguille qui traverse le tissu : un bout se situe au milieu d’une pièce ronde en forme de macaron et l’autre bout au milieu de la plus grande partie de l’antivol qui retient le vêtement. C’est un système de billes qui retient l’aiguille. En utilisant un aimant, les billes ne feront plus pression et l’aiguille sera libérée.
Pour cette manière de faire, il faut donc être en possession chez soi d’un aimant assez puissant. Il faut positionner l’aimant sur le côté contre l’antivol, en exerçant une pression. Les billes, qui sont composées de fer, vont être attirées par l’aimant, ce qui provoquera le détachement de l’antivol de votre vêtement.

Dégager un antivol sans aimant

Si vous n’avez pas la possibilité d’accéder à un aimant de ce type, d’autres méthodes peuvent aussi fonctionner.

L’antivol rectangulaire

Dans le cadre d’un antivol rectangulaire, il faut se munir d’une petite tige métallique pour retirer l’antivol. Il s’agit ensuite d’enfoncer votre tige à l’intérieur d’une petite ouverture, facilement repérable. Bouger votre tige afin d’appuyer sur l’aiguille pour libérer le mécanisme interne. Attention cependant à ne pas trouer votre vêtement dans la manœuvre.

L’antivol rond

Les trous qui permettent d’atteindre le mécanisme interne n’existent pas concernant les antivols ronds. Mais rassurez-vous, il y a une autre technique. Vous pouvez faire tourner l’antivol jusqu’à ce que l’aiguille soit relâchée. Il faut tenir la plus petite partie de l’antivol d’une main, afin de la bloquer, tout en tournant la grande partie, dans un sens, puis dans l’autre, tout en tirant le tout pour trouver la faille . L’objectif est de faire en sorte que les deux parties s’éloignent l’une de l’autre et ainsi de faire bouger les billes. Vous devriez rapidement sentir que cela fonctionne et votre vêtement sera libre et surtout, il ne sera pas abîmé.
Si toutes ces techniques échouent, vous pouvez aussi avoir recours à une scie à métaux assez fine. Avec cet outil, vous pouvez scier l’aiguille, mais ce sera un travail très précautionneux et vous prenez des risques sur l’état de votre vêtement après la manœuvre. Idem dans le cas de l’utilisation d’un marteau, afin de briser l’antivol.

Retirer l’antivol à cartouche d’encre

On reconnaît les antivols à cartouche d’encre par leur petite bosse en plastique en forme convexe dans laquelle se trouve de l’encre. Lors du retrait de celui-ci, il faut être extrêmement adroit pour éviter que votre vêtement ne se retrouve tâché.

Avec un élastique

Il faut orienter vers le bas la bosse contenant la cartouche d’encre, et éloigner le vêtement le plus possible de cette portion. Vous devez ensuite vous munir d’un élastique résistant, mais assez fin, que vous introduisez autour de la partie supérieure du badge. Il s’agit ensuite de maintenir fermement la partie du haut avec une main, tandis que l’autre main tire vers le bas dans le but d’exercer une forte traction. L’antivol finira par se détacher de sa base.

En le congelant

Vous pouvez, une fois chez vous, mettre votre vêtement dans le congélateur. L’astuce paraît saugrenue, pourtant, elle fonctionne ! Laissez votre vêtement reposé dans le froid toute une nuit. Le lendemain matin, l’encre sera gelée : votre vêtement prendra moins de risques en cas de mauvaises manipulation qui entraînerait un écoulement. Vous pouvez alors ouvrir retirer l’antivol avec vos mains, avec des pinces ou avec la méthode de l’élastique vue plus haut.

Avec un tournevis

Pour cette technique, vous devez orienter la cartouche d’encre de votre antivol vers le haut. Munissez-vous ensuite d’un tournevis à tête plate et très mince. Vous le placez contre le bord de la pyramide du dispositif. Il faut ensuite appuyer fortement pour percer le plastique afin de dégager la feuillure de papier argenté.
Une fois celle-ci retirée, il faut élever les bras métalliques qui maintiennent la broche, pour ensuite les faire glisser dans le but de libérer l’antivol. Il pourra alors être retiré en toute sécurité.

Avec des pinces à bec

Comme vu dans les méthodes précédentes, la cartouche d’encre de votre antivol doit être orientée vers le haut. Armez-vous d’une pince à bec avec laquelle vous agrippez l’un des côtés. Il faut alors tordre doucement chaque côté de l’antivol vers le bas. Le dispositif finira pas s’ouvrir de manière automatique au bout d’un moment, suite au relâchement de la broche métallique. Prenez garde à ne pas être trop brusque dans vos actions, sinon l’antivol risque de se fendre et de renverser de l’encre sur votre vêtement.

En le brûlant

Avec un briquet, vous pouvez brûler l’extrémité de l’antivol. Étant composé de plastique, il va commencer à se consumer au bout d’un certain temps. Vous pouvez alors vous munir d’un couteau pour couper la partie ramollie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici