Le record du Bitcoin le 9 novembre 2021 a poussé les entreprises et les particuliers à s’intéresser à l’univers des cryptomonnaies. Toutefois, en tant que débutant dans ce milieu, il est fréquent de se poser des questions. L’une d’elles est de savoir quelle est la cryptomonnaie la plus volatile et donc celle qui comporte le plus de risque. Il est aussi essentiel de s’informer sur la thématique des cryptos afin d’éviter les arnaques. Voici un guide sur le sujet des actifs numériques, dont le Bitcoin.

La volatilité relative au Bitcoin

Il ne fait aucun doute que le Bitcoin est la reine des cryptomonnaies. À l’instar des autres actifs numériques qui ne sont pas des stablecoins, le BTC est une monnaie virtuelle volatile. Il est donc essentiel de le suivre. Et pour le faire, le guide sur comment acheter bitcoin est une référence à consulter. Ce guide détaille de long en large tout ce qui se rapporte au Bitcoin.

Bien que le BTC soit très volatil, il n’est pas pour autant l’actif numérique le plus volatil. En effet, la cryptomonnaie ayant la deuxième plus grande capitalisation boursière (Ethereum) passe pour être la plus volatile. La raison est que l’ETH est très échangé au quotidien. Les analystes affirment qu’un rebond de l’Ethereum pourrait pousser le Bitcoin à se stabiliser. Or en tenant compte de l’état actuel du marché ainsi que du « merge » sur le réseau de l’Ether, cette crypto pourrait rebondir de plus belle. Le BTC devient peu à peu un actif numérique plus sûr que les autres.

A découvrir aussi  Comment financer son investissement en SCPI ?

Les arnaques dans le milieu des cryptomonnaies

Comme toujours, un secteur qui attire de plus en plus d’investisseurs attire également des escrocs. En effet, le secteur des cryptomonnaies n’est pas à l’abri des arnaques. Au contraire, elles y sont très courantes. Pour parvenir à leurs fins, les escrocs utilisent plusieurs astuces.

Les fausses plateformes d’investissement

L’une de ces astuces consiste à créer une plateforme d’investissement qui en apparence n’a rien de suspect. Les escrocs contactent ensuite des « influenceurs » véreux et leur demandent de convaincre les membres de leur communauté à investir sur la plateforme. En contrepartie, ces influenceurs touchent de juteuses commissions.

D’un autre côté, ces plateformes garantissent aux investisseurs, des retours sur investissement hors du commun. C’est parfois des retours de l’ordre de 1 000 % et même plus. Une fois que l’investisseur demande à retirer ses fonds, il ne reçoit aucune réponse pour sa requête ou il se fait supprimer son compte. Au pire des cas, la plateforme disparaît au bout de quelques semaines.

Les fausses prévisions

Certains arnaqueurs utilisent de fausses prévisions pour inciter le plus grand nombre de personnes à leur confier leurs opérations d’investissement crypto. Au bout de quelques semaines, ils disparaissent avec la caisse dès lors que les investisseurs commencent à demander le retrait de leurs fonds.

A découvrir aussi  Pourquoi demander un crédit sans justificatif ?

Il y a aussi des cryptomonnaies créées par des escrocs. Ces derniers assurent aux investisseurs que leurs actifs numériques feront bientôt un 1000x. Ce qui n’arrive bien évidemment jamais. C’est souvent trop tard lorsque les investisseurs se rendent compte de la supercherie.

Comment identifier les arnaques ?

Il est difficile de différencier les plateformes gérées par les escrocs de celles qui sont administrées par de véritables entrepreneurs agissant dans la légalité. Toutefois, il existe de bonnes pratiques permettant d’identifier les arnaques dans ce milieu.

Se méfier des discours trop bien rodés

Toute personne qui flatte les autres prospère aux dépens de ceux qui se laissent entraîner par ces flatteries. Bien souvent, les arnaqueurs collectent des mails sur plusieurs sites de l’univers des cryptos ou achètent des listes d’adresses mail.

Les escrocs contactent ensuite leurs victimes pour leur proposer des investissements dans les cryptomonnaies. Une fois qu’ils ont établi un climat de confiance, ils font de grosses promesses tout en insistant en donnant des exemples de personnes célèbres ayant fait fortune dans le secteur des cryptos. Il faut se méfier de ces faux conseillés en investissement.

Faire ses propres recherches

La prudence veut que, quel que soit l’investissement qui est recommandé à une personne, ce dernier fasse ses propres recherches. Cela commence par une visite approfondie sur la plateforme d’investissement. Le site doit mettre en évidence ses mentions légales.

A découvrir aussi  Quelles sont les notions à connaitre dans le vocabulaire du trading ?

Certains sites affichent parfois même des mentions légales qui ne sont pas vraies. D’autres affichent des adresses basées en France, mais qui ne sont que des adresses de courrier postal. Et pour ce qui est de leurs coordonnées bancaires, il est souvent impossible à les vérifier. Qu’il y ait un doute ou pas, il faut toujours contacter l’AMF Épargne Info Service. Cette autorité se chargera de confirmer ou non si la plateforme d’investissement est légale, autorisée et régulée.

Comment se procurer du BTC de manière sécurisée ?

Dans l’univers des cryptomonnaies, il existe des plateformes sérieuses et très régulées qui proposent des produits financiers intéressants. Parmi ces plateformes, il y en a qui permettent aux investisseurs d’acheter du Bitcoin de façon sécurisée. Ces plateformes sont pour la plupart partenaires du site d’analyse « Investir sur Internet ». Ce site recommande un certain nombre de plateformes où toute personne peut acheter des BTC sans risque de se faire arnaquer. Voici quelques sites de sa sélection :

  • eToro,
  • Binance,
  • Kraken,
  • Coinbase,
  • Kucoin,
  • Crypto.com, etc.

Le site Investir sur Internet propose des tutoriels pour acheter facilement du BTC sur ces plateformes. Il faut préciser qu’il n’y a pas que le Bitcoin qui est disponible sur ces sites.