Dans la vie, vous pouvez avoir besoin d’un crédit pour différentes raisons. Si vous vous retrouvez en situation d’interdit bancaire, l’obtention d’un crédit conso pourra s’avérer plus compliquée, car cela vous inscrira au FCC (Fichier Central des Chèques) et pourra constituer un obstacle à l’obtention du crédit. Pour mieux comprendre la situation d’interdit bancaire et trouver une solution de paiement, car, oui, il en existe, lisez notre article !

Que signifie être interdit bancaire ?

Généralement, on devient interdit bancaire suite à un incident de paiement, la situation la plus courante est le fait d’émettre un chèque sans provision, mais cela peut aussi arriver si vous êtes souvent à découvert. Dans de telles situations, vous faites l’objet de sanctions. En bref, il vous est interdit d’émettre des chèques et vous devrez rendre vos chéquiers que vous ne pourrez plus utiliser.

Il faut aussi savoir que l’interdiction bancaire est appliquée à l’ensemble des comptes ouverts au nom de la personne concernée, et ce, sur tout le territoire français. Si vous possédez un compte joint, votre conjoint (le deuxième titulaire du compte) sera aussi sanctionné.

A découvrir aussi  Pourquoi utiliser le CPF pour faire une formation d'anglais en ligne ?

Être interdit bancaire est une situation stressante et la personne sanctionnée peut l’être pour une durée de cinq ans au maximum, c’est la durée légale. Heureusement, il est possible d’annuler l’interdiction bancaire avant la fin du délai. Pour cela, il faut procéder au remboursement des dettes, la banque en ligne ou l’agence bancaire notifiera la Banque de France qui annulera l’interdiction bancaire auprès du FCC ou Fichier Central des Chèques. Le fait de figurer dans le FCC rend le dossier de la personne problématique aux yeux des établissements et organismes de crédits, ces derniers vérifient toujours le Fichier Central des Chèques lorsqu’il y a une demande d’emprunt.

Mieux gérer ses dépenses pour ne pas être interdit bancaire

Il est important de savoir gérer ses finances et d’éviter d’être « Dans le rouge ». Il faut de suite arrêter la facilité du microcrédit qui ne fait que repousser le problème. Si vous avez un problème avec vos finances et que vous êtes souvent à découvert, vous pouvez choisir parmi les différents plans d’amortissements de découverts qui s’offrent à vous.

Pour résumer, vous pouvez être interdit bancaire pour les raisons suivantes :

  • Un incident relatif aux chèques sans provisions ;
  • Un incident relatif aux chèques emplois services ;
  • Si vous êtes souvent dans le rouge.
A découvrir aussi  NFT : le marché des crypto-art en pleine expansion

Obtenir un crédit quand on est interdit bancaire

Il existe plusieurs solutions alternatives pour obtenir un crédit si vous êtes interdit bancaire, et cela diffère si vous êtes propriétaire ou locataire de votre logement. Les options qui s’offrent à vous sont les suivantes :

  • Un crédit hypothécaire ;
  • Un crédit rapide en ligne ;
  • Un microcrédit ;
  • Le prêt sur gage ;
  • Des établissements membres de l’Union européenne.

Les crédits hypothécaires sont une solution que les propriétaires peuvent envisager, il s’agit des organismes de crédit pour interdit bancaire qui se donneront le droit de saisir le bien si vous avez des problèmes à rembourser votre emprunt. Un crédit hypothécaire pour interdit bancaire peut aussi vous retirer du FCC. À noter qu’il vous est aussi possible, en tant que propriétaire, d’emprunter en vendant votre bien immobilier à réméré.

etre interdit bancaire

Pour un locataire, c’est plutôt le crédit rapide en ligne qui peut aider. Il s’agit de sommes ne dépassant pas les 1 000 euros qui peuvent vous être accordées par un organisme de crédit s’il vous juge apte à les rembourser correctement.

Les autres solutions d’emprunt peuvent être un microcrédit (3 000 euros maximum) ou faire un prêt à gage en utilisant un objet et non pas un bien immobilier à hypothéquer. Enfin, il est possible d’obtenir un crédit de banque appartenant à l’Union européenne qui ne vérifie pas les fichiers de la Banque de France. Cependant, il faut être vigilant avec cette solution et s’informer correctement sur les divergences qui existent avec les établissements en France.

A découvrir aussi  Les banques en lignes font évoluer leurs formules