Le trading est un domaine compliqué et très vaste. Très peu sont ceux qui y réussissent. En effet, il est indispensable de dissocier la fiction, présentée dans les films concernant l’investissement boursier, de la réalité. Ajoutez à cela que de nombreuses personnes confondent les investissements à long terme avec le trading. Certes, tous deux permettent de réaliser la vente et l’achat d’actifs financiers. Cependant, la durée des opérations diffère. Dans le trading, l’achat se fait en prévision d’une hausse de l’actif et la vente se fait à travers l’anticipation d’une éventuelle baisse. Cependant, pour pouvoir anticiper, les traders ont recours à diverses méthodes. Face à cela, il est impératif de se familiariser avec le vocabulaire du trading.

Entamer une carrière dans le trading

Recourir aux services d’un courtier est indispensable pour faire ses premiers pas dans le monde du trading. Ce dernier peut être visualisé comme étant un canal entre le marché et le trader. Son rôle consiste en l’exécution des ordres d’achat de ventes, et grâce à sa technologie révolutionnaire, vous pourrez avoir accès aux prix les plus avantageux du marché.

Par conséquent, pour débuter dans le trading, il sera indispensable de sélectionner un broker pour l’ouverture de votre compte. Après cela, vous pourrez accéder au site de négociations grâce à un logiciel, comme :

  • ProRealTime ;
  • Metatrader 5 ;
  • Tradingview.

Cependant, avant de choisir votre courtier, il est important de connaître la différence entre les types de courtiers. Tout d’abord, il y a le courtier STP qui n’opère aucune re-cotation lorsque les transactions sont validées par le trader. Ensuite, il y a le courtier ECN qui fonctionne de la même manière que le courtier précédent. Sauf que le niveau de commissions facturé dépend de la taille de la transaction à exécuter. Enfin, il y a le market maker qui ne permet pas au trader de mener des négociations directes avec le marché. En effet, ce dernier peut compter une nouvelle fois sur le coût de vos actifs financiers. C’est pour cela que ce dernier est à éviter, surtout pour les traders débutants.

L’importance du Forex dans le trading

C’est le marché de change sur lequel s’opère l’échange de paires de devises, selon le taux de change actuel. Il faut savoir que le Forex détient la seconde place dans les marchés financiers. Par conséquent, tout trader l’a utilisé au moins une fois au cours de sa carrière. C’est une plateforme qui permet de réaliser des paris sur les appréciations du dollar comparé à l’euro.

Le vocabulaire du trading

Maintenant que vous avez compris le principe de l’intégration dans le domaine du trading, il est maintenant temps de commencer à se renseigner sur les particularités du trading. Pour ce faire, il faudra assimiler les principales notions de ce domaine :

Les Pips

C’est une unité de mesure qui permet la quantification de la fluctuation du coût d’une paire de devises. Par conséquent, la taille d’une transaction est influencée par la valeur du Pip. Il faut savoir que pour son calcul, des formules spécifiques ont été mises en place.

Le rollover

C’est l’instant qui annonce le report des positions au lendemain. Lorsque cela se produit, des Swaps sont enlevés ou ajoutés au compte du trader.

Le spread

Il représente l’écart entre le prix d’acquisition et de vente. Ce dernier est émis en Pips.

Le levier

c’est une option permettant au trader l’investissement d’une somme supérieur à son capital. Pour ce faire, le courtier valide l’ouverture d’une position qui est caractérisée par une taille bien plus élevée que le capital du courtier. Il est possible d’utiliser les leviers de plus de 200.

La balance

Il représente la somme disponible sur le compte du trader, mais qui est en position fermée. Tandis que l’équité est le montant regroupant les pertes et gains des positions ouvertes.