Une douleur à la dent, un problème de gencives, une carie… Autant de soucis qui doivent être réglé à l’aide d’un dentiste. Seulement voilà, avec l’épidémie mondiale de coronavirus, difficile de se sentir en sécurité dans un endroit où les gouttelettes de salives, véritables vecteurs du Covid-19, peuvent se retrouver partout. Pourtant, les praticiens ont mis en place des protocoles strictes et encouragent les patients à revenir dans leur cabinet.

Privilégier sa santé

Même si le soin dentaire offre un environnement particulièrement risqué pour la propagation du Covid-19, les dentistes soutiennent qu’en appliquant les précautions adéquates, le risque pour les patients au cours de leur consultation reste minime.

Ce qu’il faut plutôt prendre en compte, selon l’avis de la profession, c’est que le report de soins dentaires constitue un vrai problème sanitaire qui peut entraîner de nombreuses complications. Une gencive malade peut parfois donner naissance à d’autres affections chroniques, comme une maladie cardiaque, ce qui rend particulièrement vulnérable si l’on contracte le Covid-19. Il est primordial de préserver sa santé.

Si vous souffrez d’une quelconque manière, il est donc préférable de se rendre chez votre dentiste. Avant de vous déplacer, n’oubliez pas de vous munir de votre masque et de venir seul avec peu d’affaires. Il est important que vous soyez à l’heure à votre rendez-vous, suite aux dispositions que prennent les cabinets pour limiter l’utilisation de la salle d’attente.

L’accueil des patients complètement réorganisé

Les dentistes ont su réagir rapidement à la pandémie. Une fois arrivé au cabinet dentaire, vous pourrez constater de nombreux changements. Il faudra d’abord répondre à plusieurs questions. Le personnel a besoin de s’assurer que vous ne représentez pas un risque pour les professionnels et les patients. Cet interrogatoire peut aussi avoir lieu au téléphone, lors de la prise de rendez-vous.

Les cabinets ont été aménagés pour limiter au maximum les risques de transmission du Covid-19. Ainsi, dans la salle de votre praticien, plusieurs choses seront différentes : fini les livres ou les jouets en salle d’attente pour limiter les manipulations, du gel hydro-alcoolique est mis à disposition et le nombre de places assises a été considérablement limité.

Les médecins s’arrangent pour alterner leur rendez-vous, de sorte que la salle d’attente ne soit jamais remplie. Tout le protocole d’accueil a été repensé, de la salle d’attente à la salle de soins. L’objectif étant de limiter les contacts entre les patients et d’éviter une contamination du cabinet dentaire. Avant tout soin bucco-dentaire, certains professionnels demandent à leurs patients de réaliser un bain de bouche à la povidone iodée ou au peroxyde d’hydrogène pour réduire une potentielle charge virale buccale.

Des procédures sanitaires strictes

Les actes de soins dentaires sont sources d’aérosols : lorsque quelqu’un tousse, parle ou respire, elle projette des gouttelettes dans l’air ambiant. Les plus petites d’entre elles peuvent rester dans l’air pendant des heures, alors qu’elles peuvent contenir des coronavirus vivants si la personne qui les a émises est contaminée. Les instruments utilisés par les dentistes, tels que les fraises ou les nettoyeurs à ultrasons, participent d’autant plus à générer ces aérosols.

Pour pallier ce risque, les professionnels mettent en place des procédures rigoureuses de désinfection et de traitement de l’air. Des climatiseurs ou des épurateurs d’airs peuvent aussi être mis en place pour aérer le centre médical au maximum, ce qui empêche la formation de poches d’air stagnantes pouvant contenir le virus. Le crachoir a par ailleurs été banni de tous les cabinets.

Les locaux sont nettoyés et désinfectés régulièrement dans leur ensemble (sols, murs, surfaces, poignées de portes, fauteuil, bac où les affaires sont déposées…) entre chaque patient. Les dentistes s’équipent de tenues de protection complètes avec lunettes, masques FFP2, gants, charlotte, écrans faciaux, et sur blouse, voire combinaison étanche et imperméable.

Avec toutes ces mesures, il est donc possible de vous protéger de la contagion, mais aussi de préserver votre santé.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici