De nos jours, écouter de la musique est une pratique plus que courante. Lorsque vous entendez un titre musical qui vous plaît à la radio, vous avez peut-être le réflexe de le rechercher sur Youtube, Deezer ou encore Spotify. Si vous avez l’habitude de télécharger des musiques, la plateforme Dilandeau vous parle peut-être… Ce site de téléchargement de musique fut, pendant longtemps, une référence sur internet… Cette plateforme a fermé ses portes, il y a déjà quelques années. Mais quelles sont les raisons de sa fermeture ? C’est ce que nous allons tenter de découvrir.

Dilandeau, une plateforme de téléchargement de musique réputée

Si vous êtes un passionné de musique, Dilandeau vous rappelle peut-être des bons souvenirs… Sur cette plateforme, les internautes avaient la possibilité de télécharger des titres musicaux en format MP3, de façon totalement gratuite !

Le site était très intuitif. Sur la page d’accueil, une barre de recherche permettait d’indiquer le nom de l’artiste, du groupe ou la chanson recherchée. Une fois la recherche lancée, Dilandeau répondait alors à la requête. Il était alors possible d’écouter la musique directement sur le site puis de la télécharger en format MP3 pour pouvoir l’écouter à n’importe quel moment, sur l’ordinateur, le téléphone… Simple d’utilisation et entièrement gratuit, le site jouissait d’une grande popularité. Mais ce n’est pas tout. Sur ce site, il était également possible de voter pour des titres et des artistes. Cela permettait de mettre en avant certains chanteurs ou groupes méconnus du grand public. Dilandeau permettait donc de découvrir d’autres univers musicaux, en fonction de ce qui intéressait l’utilisateur. Un classement des morceaux les plus demandés et téléchargés était également disponible sur la plateforme pour permettre aux utilisateurs de connaître les tubes du moment.

Dilandeau a très vite séduit les amateurs de musique. La plateforme possédait même une application iOS et Android… Ce succès n’a pourtant pas pu stopper sa fermeture…

La disparition de Dilandeau

Dilandeau n’était pas un site de téléchargement de musique comme les autres. En effet, le portail avait un modèle économique bien spécifique qui se voulait redistributif. Lorsqu’un utilisateur effectuait une recherche, il ne pouvait pas écouter un titre musical en entier. La publicité était également un élément important qui permettait de faire fonctionner cette plateforme. Si Dilandeau ne permettait pas d’écouter toutes les musiques en intégralité, c’était pour tenter de respecter la loi, et plus précisément pour trouver un “juste milieu” pour ne pas entraver les propriétés intellectuelles et les droits d’auteurs des artistes.

La plateforme a également essayé de mettre en place un modèle économique permettant de trouver un arrangement avec les maisons de disque en leur reversant une partie des revenus publicitaires. Malheureusement, aucun accord n’a été trouvé. Il faut dire que la plateforme s’était déjà imposée d’elle-même, sans jamais consulter les maisons de disque et les artistes… En 2014, la loi HADOPI a eu raison de Dilandeau. La plateforme est alors jugée illégale et il est l’heure de tirer le rideau…

Dilandeau est loin d’être la seule plateforme à avoir disparu de la circulation. Cependant, la liste de sites de téléchargement illégal reste encore longue. Lorsqu’un site ferme ses portes, un autre ne tarde pas à réouvrir. Cette lutte sans merci contre le téléchargement illégal est loin d’être terminée.

Les services pour écouter de la musique légalement

Vous cherchez une solution pour écouter de la musique gratuitement et légalement ? Aujourd’hui, les solutions sont nombreuses.

Si vous ne souhaitez pas payer pour écouter vos titres préférés, Youtube est la plateforme qui devrait vous convenir. Sur Youtube, on trouve de tout… Y compris de la musique et des clips musicaux. Sur ce site vous pouvez écouter et regarder vos artistes préférés autant de fois que vous le désirez. La seule contrainte est qu’il faut accepter les nombreuses coupures publicitaires…

Mais Youtube n’est pas la seule solution. Les plateformes de streaming musical légales existent bien. C’est notamment le cas de Deezer et Spotify. Ces services vous permettent d’écouter de la musique gratuitement. Bien évidemment, en utilisant les versions gratuites, vous n’avez pas accès à toutes les fonctionnalités. Vous devez donc accepter de ne pouvoir écouter que certains morceaux ou d’être sans cesse coupé par la publicité.

Comment résoudre cela ? En souscrivant à un abonnement payant qui vous permettra alors d’accéder à une bibliothèque de plusieurs milliers de titres. Sur Deezer et Spotify, le choix est considérable. Mais ce n’est pas tout. Ces plateformes proposent toutes les deux des options très intéressantes : possibilité d’écouter votre musique sans connexion à internet, playlist aléatoire créée en fonction de vos goûts, notifications vous informant des dernières sorties…

Le regretté Dilandeau a bien fermé ses portes et attristé ses fidèles utilisateurs… Mais heureusement et comme vous l’aurez compris, les alternatives pour écouter de la musique sont aujourd’hui nombreuses !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici