Le surf est un sport qui attire de plus en plus. Aidé par les films et les séries le mettant en avant, malgré l’investissement conséquent pour la pratique, ce sport plaît. Le surf est même devenu plus qu’un sport, c’est une manière de vivre.

Waxer et rewaxer sa planche de surf

Le surf est un sport de glisse mais, ce n’est pas sur la planche qu’il faut glisser, c’est sur l’eau. Comment éviter les chutes ? Comment faire en sorte que nos pieds adhèrent mieux à la planche de surf ? En étalant sur tout le long de la planche de surf un antidérapant. L’antidérapant le plus connu et le plus utilisé : la wax. Il ne faut pas se tromper, la wax s’applique sur le dessus de la planche et non sur le côté en contact avec l’eau. Avant de passer à l’application, il faut bien choisir sa wax. La wax doit être adaptée à la température de l’eau. Wax « cold », wax « cool », wax « warm », wax « tropical », les 4 types de wax adaptées à toutes les eaux pour l’été, l’automne, l’hiver, le printemps. La wax pour eaux froides est plus molle que la wax pour eaux chaudes. Celle destinée à une eau chaude a une consistante plus dure pour éviter qu’elle fonde.

Où appliquer la wax ?

L’antidérapant doit être appliqué sur toutes les zones sur lesquelles le corps va prendre appui pendant la session. Partout où il est possible de mettre les pieds quand on surfe. Dans une séance, on surfe parfois avec les pieds décalés à la position standard. Il faut penser à cela en étalant la wax. Pour une longboard, il est conseillé de waxer toute la partie supérieure de la planche (du tail au nose). Pour que les mains puissent bien prendre appui lorsqu’on se lève, il est nécessaire de rajouter de l’antidérapant sur les rails de la planche.

Techniques pour appliquer la wax sur une planche

La wax s’abîme au contact de l’eau et de la combinaison. Pour éviter qu’elle s’écaille et s’use, il est important d’appliquer une base coat. La base coat c’est une première couche de wax. Il faut qu’elle soit rigide pour obtenir une bonne adhérence. Cette première couche nécessite 80 à 100g de wax. Privilégiez les journées ensoleillées mais sans grandes chaleurs pour appliquer cette couche. La deuxième couche s’applique avant chaque séance de surf. C’est à ce moment-là qu’il faut choisir une wax correspondant à la température de l’eau. La couche top coat doit faire 1mm d’épaisseur.

Quels gestes faire pour bien appliquer la wax ? Dans un premier temps, faire des traces espacées va permettre de créer un maillage et de faire apparaître des petits monticules de cire et de reliefs. Après cela, il faut privilégier des mouvements croisés pour la base coat et la top coat. Il existe trois mouvements croisés: en croix, en diagonale et en perpendiculaire, en ligne, en largeur et en longueur, et en cercle.

Waxer sa planche pour la première fois ou pour la dixième fois, cela ne change rien. La technique est la même.

Déwaxer sa planche de surf

Déwaxer une planche de surf c’est simple. Cela peut se faire grâce à un peigne à wax ou une carte type carte de fidélité. Le prix d’un peigne à wax est très abordable, il varie entre 1 et 5€.

Le moment idéal pour déwaxer sa planche, c’est lorsqu’il fait beau. Laissez sa planche quelques minutes au soleil avant de se lancer dans le déwaxage permet de faire fondre la wax. Toutefois la laisser trop longtemps au soleil peut l’abîmer. On a tous un endroit où on aime bien installer notre planche pour la bichonner. C’est le lieu parfait pour la déwaxer.

Après avoir retiré le maximum de wax avec le peigne, il reste très souvent des résidus de wax. Pour les faire disparaître, l’astuce est de prendre un chiffon propre et de l’imbiber d’essence F. Avec ce chiffon, on va venir frotter sur toutes les zones où il reste des résidus pour l’enlever totalement. Une fois toutes les traces de wax enlevées, il est important de passer sa planche sous l’eau la rincer et retirer les traces d’essence. Ces traces d’essence peuvent vous gêner lorsque vous allez vouloir mettre de la nouvelle wax.

Bien entretenir sa planche de surf

L’achat d’une planche de surf nécessite un budget important. Lorsqu’elle est enfin à nous, on en prend soin. Quelques astuces sont à appliquer au quotidien pour la dorloter. Après une session, la douche est indispensable et on en profite pour y rincer notre combinaison. Pourquoi ne pas en profiter pour rincer également sa planche ? Cela permet d’ôter le sable avec qu’elle ne sèche. C’est extrêmement désagréable de trouver du sable collé sur la wax au début d’une session.

Investir dans une housse de surf est indispensable. Pour bien protéger sa planche pendant les transports, une bonne housse est primordiale. Une housse anti-UV protège le pain de mousse de la chaleur et va éviter qu’elle jaunisse ou qu’elle se déforme. Par la suite, la housse doit être bien secouée, pour la vider du sable qui peut se glisser à l’intérieur, avant d’y mettre la planche. Cela permet d’éviter l’apparition d’éventuelles micro-rayures sur la planche. Avant de ranger la planche de surf dans sa housse, il est bon d’avoir le réflèxe de l’essuyer avec une serviette.

Comment choisir sa planche de surf ?

On rêve tous d’avoir une planche de surf de la waxer, la déwaxer, la rewaxer et surtout de prendre des vagues avec. Trouver LA planche de surf, c’est pas si simple. Pour bien la choisir, il faut prendre trois critères en compte : son niveau, son gabarit, les vagues que l’on souhaite surfer.

Connaître son niveau va nous diriger vers des planches plutôt maniables qui prennent vite la vitesse ou non ou vers des planches stables qui nous sécurisent. L’objectif c’est de progresser. Pendre une planche idéale pour les personnes confirmées alors que l’on est débutant ne sert à rien. On va tomber tout le temps et notre niveau ne s’améliorera pas. La taille de la planche est proportionnelle à notre poids et à notre taille. Plus on est lourd, plus la planche doit être longue, large et épaisse.

Quelle vague surfer avec quelle planche ? En phase d’apprentissage, on surfe les mousses, il est donc logique de prendre une planche de surf en mousse. Pour les petites vagues, une longboard peut faire l’affaire. Elle permet de partir sur la moindre vague et de faire de longues courbes. L’hiver, les vagues creuses arrivent. Sortons les shortboard. Ces planches plus courte et plus réactive. Avec cette planche, on peut carver, prendre des tubes et réaliser beaucoup de figures.

Quel prix pour une bonne planche de surf ?

Des planches de surf, il y en a à tous les prix. Pour débuter, cela ne sert à rien de mettre 1000€ dans sa planche. Une planche entre 200 et 300€ permet d’avoir du bon matériel et de pouvoir progresser vite. Il y a toujours des planches à vendre sur les sites d’occasion. Pensez à y faire un tour si vous souhaitez vous mettre au surf !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici