Les États-Unis font partie des destinations préférées des étudiants et même des salariés qui souhaitent se rendre dans ce pays pour y séjourner ou simplement acquérir une expérience dans leur domaine. Faire un stage aux États-Unis vous sera très bénéfique professionnellement si vous êtes salarié ou étudiant notamment. Ce sera un point fort de votre CV et une opportunité d’enrichir votre expérience. Pour faire un stage aux États-Unis, il faut évidemment faire une demande de visa au préalable. On vous dit tout sur cette procédure. Comment demander un visa pour effectuer un stage aux USA ?

Comment décrocher un stage aux États-Unis ?

Pour pouvoir obtenir un stage aux États-Unis, vous devez postuler auprès d’entreprises qui proposent des stages adaptés à votre domaine d’études ou à votre poste si vous êtes salarié.

stage usa

Vous devez soumettre une demande à l’entreprise décrivant votre parcours académique antérieur et professionnel. Vous devez aussi exprimer clairement votre motivation pour le stage concerné et votre objectif. Il y a beaucoup de concurrence pour les stages aux USA, alors essayez de vous démarquer et de présenter un bon profil.

A découvrir aussi  SpaceX lance la livraison de matériel militaire la plus rapide au monde

Le visa J1, un visa réservé aux jeunes diplômés

Un visa J est accordé dans le cadre :

  • D’un premier emploi aux États-Unis ;
  • Un job d’été ;
  • Un stage non rémunéré ou même rémunéré ;
  • Un stage non conventionné ou conventionné.

Il donne l’occasion à tout jeune professionnel qui ne dépasse pas 38 ans, et à tout jeune diplômé d’effectuer légalement un stage aux États-Unis.

En plus d’effectuer un stage, ce visa vous permet de profiter d’autres avantages :

  • Profiter d’un séjour de 30 jours supplémentaires en tant que touriste dans le pays ;
  • Faire des allers-retours sur le sol américain comme bon vous semble, tant que le visa est toujours valable ;
  • L’obtention du permis de conduire américain ;
  • Obtenir un numéro de sécurité sociale.

En revanche, cette forme de visa ne tolère pas de : travailler en tant que jeune fille au pair, de prolonger la période d’entraînement au-delà des limites fixées initialement, d’être embauché pour un travail en plus du stage prévu, de changer d’employeur ou de stage.

Les différents types de visas J

Il y a différents types de visas J1 :

Le Visa J-2

Si vous êtes titulaire d’un visa J-1 pour effectuer un stage aux États-Unis, votre enfant ou conjoint pourra bénéficier d’un visa J-2 pour étudier et se déplacer dans les États-Unis librement.

A découvrir aussi  FMI : des prévisions moins sévères concernant la récession mondiale

Le Visa J-1 Work & Travel

Ce type de visa est destiné aux étudiants qui n’ont pas d’expérience professionnelle ni de diplôme. Il permet d’effectuer un stage rémunéré de 60 à 120 jours, de juin à septembre.

Le Visa J-1 Trainee

Ce type de visa donne aux jeunes diplômés avec ou sans expérience professionnelle le droit à un séjour de 60 jours pouvant aller jusqu’à un an. Le stage peut durer jusqu’à 18 mois si vous avez une expérience professionnelle et obtenu votre diplôme plus de 12 mois avant votre candidature.

Le Visa J-1 Intern

Ce visa est destiné à tous les étudiants universitaires, diplômés ou non. Il vous permet d’effectuer un stage d’une durée de 2 mois à une année à tout moment de l’année.

Pourquoi effectuer un stage aux États-Unis ?

Les États-Unis sont un pays très développé. Réaliser un stage dans ce pays vous permettra d’intégrer des entreprises qui utilisent des technologies de pointe et des méthodes de travail efficaces et modernes. C’est l’occasion d’apprendre plein de choses et d’enrichir et de diversifier son expérience. C’est aussi l’occasion d’améliorer son anglais et de découvrir une nouvelle culture.

N’oubliez pas que l’ESTA est obligatoire pour les USA

Vous avez donc l’envie de découvrir ce pays incroyable avec votre famille dans le cadre des vacances. Si ces dernières ne dépassent pas trois mois, vous ne devrez pas demander un visa, mais un autre document est incontournable. Les formalités pour se rendre aux USA sont donc simples puisqu’il faut avoir une ESTA. Il s’agit d’une autorisation qui vous permet de séjourner sur place et de notifier votre présence aux autorités compétentes.

  • Inutile de converser avec le gouvernement américain puisque toutes les démarches sont réalisées en ligne via un site expérimenté.
  • L’ESTA a une durée de vie de deux ans, vous pouvez donc l’utiliser comme vous le souhaitez pendant 90 jours au maximum.
  • Cette autorisation est valable pour les voyages d’affaires, le transit ou le tourisme.
  • Une plateforme s’occupe de réaliser toutes les démarches à votre place afin de vous éviter les erreurs qui pourraient retarder votre séjour.
A découvrir aussi  Suisse : nouveau record de création d'entreprise en juin

Il suffit de remplir le formulaire, de vérifier que toutes les informations sont vraies et vous effectuez le paiement en ligne et en toute sécurité. Vous recevrez ensuite votre autorisation directement par email si votre dossier est bien sûr accepté.